Accueil Aménagement Quel est le prix au m2 d’une dalle béton ?

Quel est le prix au m2 d’une dalle béton ?

Plusieurs paramètres principaux influencent le cout d’une dalle en béton. Il s’agit notamment du type, la solidité du béton, l’épaisseur et l’esthétique de surface de la dalle. Si vous souhaitez connaitre le prix au m2 d’une dalle en béton, la suite de cet article vous donnera plus de réponses à votre préoccupation.

Le prix d’une dalle en béton selon l’utilisation

Le prix d’une dalle en béton est toujours en fonction de l’utilisation finale que vous souhaitez pour la surface. En effet, une dalle qui est destinée à faire office de terrasse ne peut pas présenter le même prix qu’une dalle qui servira de parking ou de plancher. Dans ces cas de figure, l’épaisseur et le nombre de matériaux utilisé peuvent être différents. Par conséquent, vous devez tenir compte de ces paramètres pour discuter avec le technicien en charge de vos travaux. Lorsque vous prenez l’exemple d’une dalle en béton pour une terrasse, le prix est entre 55 et 85 euros par mettre carré toute taxe comprise avec pose. Cependant, ce prix varie de 15 euros à 30 euros par mettre carré sans compter les frais de pose.

A voir aussi : Comment choisir les bons meubles pour un salon de jardin ?

Le prix d’une dalle en béton carrossable

Si vous souhaitez estimer vos travaux sans les frais de main-d’œuvre de votre technicien, retenez que le cout d’une dalle en béton carrossable varie de 18 euros à 30 euros par mettre carré. Par ailleurs, ce prix peut aller de 55 euros à 80 euros par mettre carré toute taxe comprise avec pose. Il sera question de couler une dalle en béton d’une solidité suffisante pour supporter le poids d’un véhicule. Cette dalle en béton vous permet de bénéficier d’une place de parking propre et hors de la boue du sol et des flacons.

Votre technicien doit prendre en compte le poids de votre véhicule pour pouvoir bien dimensionner l’épaisseur de la dalle qui varie de 10 à 12 cm. Car le prix TTC qui est en moyenne de 55 à 80 euros par mettre carré est largement suffisant pour bien conduire les travaux. Ce type de dalle est souvent coulé sur un support très stable pour sa solidité sur le sol. Les matériaux utilisés doivent être adaptés à l’usage souhaité.

A voir aussi : Trois astuces pour un intérieur chic sans trop dépenser

Le prix d’une dalle en béton sur vide sanitaire

Le prix d’une dalle en béton sur vide sanitaire varie de 65 euros à 85 euros par mettre carré. Ce prix prend en compte les frais de pose, y compris les taxes. Cependant, le cout d’une dalle en béton sur vide sanitaire, est de 25 euros à 35 euros par mettre carré sans les frais de pose. Une dalle en béton sur vide sanitaire est une solution privilégiée en France pour garantir la sécurité du premier plancher d’une habitation.

Plusieurs techniques sont employées pour bien réussir ces travaux. L’épaisseur de la dalle doit être comprise entre 12 et 15 cm pour bien établir le plancher sur vide sanitaire. Par contre, le technicien peut adopter d’autres dimensions selon le type de béton utilisé. Cela est assez illustratif dans le cas d’une dalle de compression sur plancher hourdi. Il faut souligner que l’installation d’une couche d’isolant est une obligation pour ce type de dalle. Par conséquent, le devis des travaux doit prendre en compte cet élément pour garantir une meilleure performance thermique à l’habitation qui se trouvera au-dessus.

Le prix d’une dalle en béton sur terre-plein

Le prix d’une dalle en béton sur terre-plein est compris entre 55 euros et 90 euros par mettre carré. Retenez que ce prix prend déjà en compte les frais d’installation. Par contre, le cout d’une dalle en béton sur terre-plein varie de 15 euros à 35 euros par mettre carré. Il est important de retenir que ce prix ne prend pas en compte les frais supplémentaires, notamment la main d’œuvre. Ce type de dalle ne se pose pas sur une zone de vide. De façon explicite, cette dalle ne se pose pas à même la terre. Il s’agira pour le technicien d’employés des méthodes pour l’éloigner du sol afin d’éviter les problèmes d’humidité. Cette technique permet désormais de couler le béton sur une forte couche d’isolant. Retenez que c’est le polystyrène qui est le plus souvent privilégié par les Français dans le but d’éviter les problèmes d’humidité du sol.

ARTICLES LIÉS