Accueil Gazon Quel gazon de regarnissage choisir ?

Quel gazon de regarnissage choisir ?

Le gazon joue un rôle important dans un jardin. Toutefois, il est possible qu’il s’abîme suite à des piétinements fréquents ou à la sécheresse. À défaut de changer toute la pelouse, vous pouvez avoir recours au gazon de regarnissage. Pour effectuer un bon choix de ce dernier, vous devez suivre plusieurs critères. Découvrez-les dans ce guide.

Quels sont les critères de sélection d’un gazon de regarnissage ?

Le choix d’un gazon de regarnissage ne s’effectue pas au hasard. Vous devez tenir compte de la composition du gazon existant et de la superficie à regarnir.

Lire également : Comment nettoyer et désherber son gazon

La composition du gazon

Comme vous le savez déjà, le rôle du gazon de regarnissage est de réparer les zones abîmées par les piétinements fréquents, la pousse des mauvaises herbes ou la sécheresse. Pour qu’il ne soit remarqué des différences de couleurs ou de végétation après la pousse du gazon de regarnissage, il faut veiller à ce que sa composition corresponde à celle de l’ancienne pelouse.

De façon générale, les gazons sont obtenus en faisant le mélange de plusieurs graines. Parmi ces dernières, on peut citer le pâturin, le ray-grass, la fétuque, l’agrostide et le cynodon dactylon.

A voir aussi : Comment éradiquer la mousse dans le gazon ?

La superficie à regarnir

La superficie à regarnir est aussi un détail à ne pas négliger. C’est grâce à celle-ci que vous pourrez connaître la quantité de gazon qu’il faut. Pour en savoir plus, vous pouvez prendre conseil chez un jardinier expérimenté. Toutefois, sachez que pour une superficie de 50 mètres carrés, vous aurez besoin d’à peu près 1 kilogramme de gazon de regarnissage.

Comment mettre en place un gazon de regarnissage ?

Pour réparer les parties abîmées de votre pelouse, il sera nécessaire de préparer le sol et de mettre en place le gazon de regarnissage. Chaque opération est constituée de différentes étapes.

En ce qui concerne la préparation du sol, vous devez premièrement tondre la pelouse à l’aide d’une machine adaptée. Le niveau du gazon à la suite de cette opération doit être court. Ramassez les herbes et effectuez un traitement en cas de présence des plantes adventices. À l’aide d’une griffe et d’un râteau, retournez la terre et assurez-vous qu’elle soit au même niveau que le sol. Vous pouvez maintenant passer à la mise en place du gazon de regarnissage.

Pour ce faire, épandez les graines à l’endroit indiqué et enfoncez-les dans le sol en utilisant un râteau ou une griffe. Appliquez ensuite une bonne quantité de terreau. Avant d’arroser, veillez à tasser ou à comprimer les graines. Les premières levées devront s’opérer trois semaines après. Une fois que la hauteur du gazon atteint 10 centimètres, il est conseillé de le tondre à nouveau et de procéder à un arrosage régulier pendant une année. Par ailleurs, gardez-vous de piétiner les parties concernées pour ne pas empêcher la réussite de l’opération.

En somme, le choix de votre gazon de regarnissage doit se faire en vous basant sur deux critères : la composition du gazon en place et la superficie des zones du gazon à reboucher. Pour que l’opération de réparation soit un succès, il sera certainement utile de respecter les recommandations mentionnées plus haut.

Comment entretenir un gazon de regarnissage pour favoriser sa croissance ?

Une fois que le gazon de regarnissage est en place, vous devez arroser régulièrement dans ce sens.

Tout d’abord, il faudra arroser régulièrement les zones nouvellement semées afin de favoriser leur germination et leur développement. L’eau doit être abondante au début, puis diminuée progressivement à mesure que le gazon prend racine. Pour savoir si votre sol a besoin d’eau ou non, enfoncez simplement un tournevis dans le sol : s’il entre facilement jusqu’à une profondeur de 15 centimètres sans résistance notable, c’est qu’il y a suffisamment d’humidité.

Le regarnissage est une étape essentielle pour assurer sa croissance optimale. Arrosage régulier, tontes fréquentes et soins spécifiques sont autant d’actions permettant de garantir la réussite de votre opération de réparation du gazon.

Quels sont les erreurs à éviter lors de la mise en place d’un gazon de regarnissage ?

Lors de la mise en place d’un gazon de regarnissage, vous devez bien préparer le sol avant de réaliser l’opération. Mais saviez-vous qu’il existe aussi des erreurs à éviter ? Voici quelques pistes qui vous permettront d’éviter les écueils lors du choix et de la mise en place d’un gazon de regarnissage.

Une erreur courante consiste à ne pas prendre le temps nécessaire pour bien préparer le sol avant la plantation. Effectivement, un sol mal préparé peut entraîner des problèmes tels que l’apparition de mauvaises herbes ou encore un manque de nutriments nécessaires au développement du gazon.

Vous devez éviter une densité trop importante lors du semis, car cela peut nuire à la croissance du gazon. De même, un arrosage excessif peut avoir des conséquences néfastes sur l’état sanitaire et visuel du gazon nouvellement mis en place. Il faut donc veiller scrupuleusement aux modalités spécifiques à chaque variété choisie afin que celles-ci puissent se développer dans les meilleures conditions possibles.

Si vous constatez l’apparition de mauvaises herbes, n’utilisez pas immédiatement des pesticides mal adaptés : certains produits peuvent être nocifs pour votre environnement et votre santé ou affecter gravement votre pelouse déjà endommagée. Mieux vaut alors opter pour une solution naturelle comme par exemple pulvériser simplement du vinaigre blanc sur celles-ci.

Prenez soin tout d’abord de choisir le gazon de regarnissage qui convient le mieux à vos besoins et respectez avec attention les préconisations du fabricant. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un gazon robuste, vert et en bonne santé tout au long de l’année.

ARTICLES LIÉS