Accueil Actu Comment rendre votre jardin résistant au climat ?  Voici des conseils 

Comment rendre votre jardin résistant au climat ?  Voici des conseils 

Chacun a son moment de plein air préféré. L’un aime sortir, tandis que l’autre aime se détendre dans son jardin. D’un jardin vert et classique, d’un jardin oriental avec des bambous, à un jardin coloré. Alors, aimez-vous la couleur et est-ce que la couleur vous rend heureux ?  

Choisissez des plantes adaptées à votre jardin

Avant tout, vous devez vous demander si les plantes que vous achetez poussent bien dans votre jardin ! Le type de sol et l’ensoleillement jouent ici un rôle majeur. Ensuite, vous devez tenir compte de la taille adulte des plantes. Cette belle plante finira-t-elle par devenir trop grande pour mon jardin ? Est-ce que la taille annuelle est mon truc ou dois-je choisir une autre plante qui ne pousse pas trop gros ? En sélectionnant les plantes de cette manière, vous avez déjà une sélection beaucoup plus petite. En choisissant le calla comme exemple. Le calla est une plante de jardin en tant qu’œuvre d’art.  

A lire en complément : Comment mettre en place une balançoire ?

Les plantes sont présentes dans la nature où elles se portent bien. Lorsque vous mettez une plante dans votre jardin, c’est vous qui décidez de ce qui va où. Bref, la question est de savoir s’il va s’installer ou mourir. Une plante qui aime le soleil ne prospérera pas à l’ombre. Et les espèces qui aiment la sécheresse n’aiment pas les pieds mouillés. Alors vérifiez bien dans une jardinerie ce que la plante aime ou demande.

A découvrir également : Serrure à code : comment choisir ?

Des vivaces fleuries dans votre jardin toute l’année

Quoi de mieux que de pouvoir profiter d’un jardin rempli de vivaces fleuries toute l’année. Il est important de tenir compte de la période de floraison. En choisissant des plantes, vous pouvez créer une mer de fleurs toute l’année. Alors, vérifiez également le nombre d’heures d’ensoleillement. Par exemple, avez-vous des endroits dans votre jardin où le soleil brille environ six heures par jour ? Choisissez ensuite des plantes qui aiment le plein soleil comme le glaieul. Les plantes à mi-ombre peuvent supporter environ quatre heures de soleil par jour.

Attention aux plantes dangereuses

Peut-être que vous adorez les exotiques, car aucun insecte ne les aime. Pas de problèmes avec la nourriture, les maladies ou d’autres choses ennuyeuses. Un tel exotique devient un problème s’il peut se reproduire très rapidement. Par exemple, par des racines souterraines ou des graines qui peuvent sauter loin. Ensuite, nous appelons la plante exotique envahissante. 

Arbustes et plantes personnelles qui fleurissent en hiver

La plupart des plantes vivaces ou des arbustes ne fleurissent pas en hiver. Ils entrent en hibernation, pour revenir au-dessus du sol lorsque les températures augmentent à nouveau. Si vous voulez toujours profiter de vos plantes dans le jardin en hiver, vous avez encore quelques choix. Voici quelques options : le forsythia blanc de Corée, le chimonanthe précoce et les bruyères d’hiver rouge. 

Comment construire une bordure dans son jardin ?

Si vous plantez une bordure, il est utile d’en tenir compte : il faut en moyenne six plantes par mètre carré. Une bordure se compose d’accroche-regards et de plantes d’accompagnement. Les plantes de bordure aux couleurs vives attirent les abeilles et les papillons. Variez les périodes de floraison et les couleurs si vous voulez voir des papillons dans votre jardin presque toute l’année.

Alors le moment est venu d’exprimer pleinement vos goûts personnels. Vous pouvez faire d’autres sélections en fonction de la couleur de la floraison. Ainsi, concevoir vos bordures et zones de plantation selon vos propres goûts.

Utilisez des paillis et des engrais naturels pour fertiliser votre jardin tout en préservant l’environnement

Utilisez des paillis et des engrais naturels pour fertiliser votre jardin tout en préservant l’environnement

Pour rendre votre jardin plus résistant au climat, pensez à bien choisir les bonnes plantations. Mais cela ne suffit pas : vous devez aussi fournir à vos plantations la nourriture dont elles ont besoin. Le choix d’engrais et de paillis peut sembler anodin, mais il conditionne pourtant la qualité de la croissance et du développement des végétaux.

Pour éviter d’avoir recours à des produits chimiques qui peuvent nuire à l’environnement, optez pour les solutions naturelles ! Par exemple, le compost est une excellente manière de fertiliser votre sol tout en recyclant vos déchets organiques. Il permet non seulement d’améliorer la structure physique du sol mais aussi sa teneur en nutriments.

Les paillis sont aussi un excellent moyen d’améliorer le sol et de conserver son humidité. Ils réduisent notamment l’évaporation pendant les périodes chaudes et sèches. Choisissez-en un à partir de matériaux locaux tels que les feuilles mortes ou encore la paille afin qu’il soit bien adapté aux conditions météorologiques locales.

D’autres options incluent l’utilisation d’algues séchées ou encore de coquillages broyés comme source supplémentaire d’oligo-éléments nécessaires pour stimuler la croissance végétale.

Cela dit, n’oubliez pas que chaque plante a ses propres besoins spécifiques, alors assurez-vous de bien vous renseigner sur les besoins de vos plantations avant de choisir un engrais ou un paillis.

Installez un système d’irrigation efficace pour économiser de l’eau et maintenir vos plantes en bonne santé en période de sécheresse

Installez un système d’irrigation efficace pour économiser de l’eau et maintenir vos plantations en bonne santé

Lorsque les périodes de sécheresse s’installent, il faut rester hydratées mais aussi maintenir leur résistance face aux conditions climatiques difficiles.

Pour commencer, choisissez le bon moment pour arroser vos plantations. Évitez les heures chaudes où l’évaporation est maximale et préférez plutôt des plages horaires tôt le matin ou tard le soir lorsque la température est plus fraîche.

Optez pour une solution qui vous permette d’économiser l’eau tout en maintenant un niveau optimal d’humidité dans votre jardin. Les systèmes goutte-à-gouttes sont souvent très efficaces car ils ciblent directement la zone racinaire des plantations sans gaspiller inutilement l’eau par évaporation sur les feuilles ou sur le sol nu.

Les systèmes automatisés, comme ceux avec des capteurs météorologiques, peuvent être une autre option intéressante si vous souhaitez éviter toute perte due à la négligence humaine. Ils ajustent automatiquement les niveaux d’eau fournis selon les besoins réels du sol et des végétaux concernés : cela signifie que certains coins ne seront pas saturés tandis que d’autres manqueront cruellement !

N’oubliez pas de surveiller régulièrement votre système d’irrigation ! Il peut être facilement endommagé par des facteurs extérieurs tels que le gel, la neige ou encore les racines qui envahissent les canalisations. Une maintenance appropriée vous permettra non seulement d’économiser l’eau et de maintenir vos plantations en bonne santé mais aussi de prolonger la durée de vie globale de votre installation.

ARTICLES LIÉS